L’état d’esprit du Nouveau Monastère

L’Ancien Monastère de Sainte-Croix est géré par une Société Coopérative de plus de 100 acteurs qui ont pris part au capital pour soutenir son développement : fournisseurs, clients, salariés, communes, sympathisants…

En 2011, un profond sentiment de solidarité pour l’avenir du lieu s’était traduit par une forte mobilisation locale et un enthousiasme formidable pour faire redémarrer une activité sur le site. Une association, « les Amis du Monastère » avait vu le jour pour ouvrir le lieu aux séjours résidentiels, aux spectacles, concerts, aux amoureux des plantes, créant une dynamique sans précédent sur le territoire.

L’intérêt pour la sauvegarde de ce patrimoine vieux de neuf siècles et l’aménagement du lieu s’est concrétisé à travers l’organisation de chantiers participatifs permettant la rencontre de volontaires et de professionnels : travaux de charpente, couverture, zinguerie, travaux de pavage dans la cour. Tout cela dans un esprit de transmission et de volontariat.

Plusieurs habitants du village de Sainte-Croix, 3 communes de la vallée de Quint (Sainte-Croix, Vachères-en-Quint et Saint-Julien-en-Quint) ainsi qu’une association d’habitants sont sociétaires et membres du Conseil d’Administration, ils se sentent concernés par le déploiement du lieu et ont fait le choix d’investir du temps dans la SCIC.

La mobilisation est constante parmi les membres du Conseil d’Administration : la bonne marche de l’entreprise repose aussi sur le temps bénévole conséquent consacré pour administrer la société.

L’équipe de 10 personnes qui assure le fonctionnement du lieu apporte une attention particulière à l’accueil des hôtes faisant preuve d’une disponibilité, d’une personnalisation de votre séjour pour qu’il soit un de vos meilleurs souvenirs.

Sympathisants, salariés, administrateurs, sociétaires se retrouvent autour de valeurs communes reliées à l’état d’esprit des fondateurs :
Le respect de la personne
La responsabilité environnementale
La recherche du savoir-faire
L’engagement de solidarité
La transmission
L’exigence d’intégrité
Le développement durable

Voici l’arbre du projet de la SCIC construit par les membres du CA en 2018 :